« Just married » de Jérôme Dumont

Genre : Thriller Pages : 282

Quatrième de couverture : Thomas et Alice, jeunes mariés, partent en voyage de noces au Québec. Dès le lendemain de leur arrivée, Alice disparaît. En quelques minutes, ce qui s’annonçait comme le point de départ d’une nouvelle vie tourne au cauchemar. Sans la moindre certitude sur la raison de cette disparition, perdu dans cette ville inconnue, Thomas n’a plus qu’une seule obsession : retrouver celle qu’il adore. Il dispose d’un seul indice : sa femme a déjà résidé sur place. La police, convaincue d’une disparition volontaire, refuse de le prendre au sérieux. Thomas Viguier va alors entamer une enquête minutieuse qui lui fera sillonner le pays sur les traces d’Alice. Il va tout risquer pour la retrouver : son avenir, sa liberté, sa vie. Et vous, jusqu’où iriez-vous par amour ?

Série ? Non.

Autres livres de l’auteur déjà lu : Aucun, celui ci est mon premier.

Premières phrases : Rien n’était trop beau pour Alice. Un coup de foudre aussi intense que réciproque avait précipité Thomas dans une nouvelle dimension : le mariage. En quelques semaines, sa vie avait pris une trajectoire qu’il n’avait pas eu le temps de planifier. Alice avait mis du piment dans son existence, le grain de folie qu’il ne s’était jamais autorisé, trop occupé qu’il était à bâtir sa nouvelle vie.

Ma chronique :

En rentrant dans la vie de Thomas Viguier, Alice a provoqué un véritable raz de marais. Ils ont un véritable coup de foudre et quatre mois après leur rencontre, fort de cet amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre, ils décident de se marier.

Lorsqu’elle Alice lui propose une lune de miel sous fond de road-trip au Québec, afin de profiter de l’été indien pour découvrir de nouveaux horizons, Thomas accepte.

C’est dans un hôtel du Vieux Québec qu’ils posent leur valises. C’est dans ce même hôtel que Thomas se réveillera le lendemain matin, seul. Alice a disparu. L’inquiétude des premières heures a laissé la place à la peur. Il en est maintenant convaincu : elle est en danger. Il ne peut compter sur l’aide de la police qui minimise cette disparition, malgré les nombreux efforts de Thomas pour faire comprendre à l’enquêteur l’état d’urgence. Pour lui, cette disparition semble avant tout, volontaire.

Affecté par cette réponse, se retrouvant seul dans une ville qu’il ne connaît pas, Thomas décide de mener sa propre enquête. Retrouvant la trace de certains amis d’Alice, il espère en apprendre davantage en les contactant. Martin va répondre à son appel et lui proposera son aide qui s’avérera très précieuse.

Ensemble ils s’engagent dans un véritable jeu de piste et Thomas qui n’a qu’une seule idée en tête, retrouvé Alice, ne peut imaginer ce qu’il s’apprête à vivre, à découvrir et l’impact que cela va avoir sur ses choix et surtout sur sa vie.

Un thriller rondement mené ! J’ai été baladée d’hypothèse en hypothèse jusqu’à la fin que je n’ai absolument pas vu venir. Une fin qui a clos de manière très agréable ma lecture qui avait déjà très bien commencé, puisque l’intrigue de ce livre démarre dès les première lignes lorsque Thomas se rend compte qu’Alice n’est plus là. Le lecteur est plongé dans l’ambiance dès le départ et est en apnée du début à la fin. Presque chaque chapitre annonce un rebondissement certain dans le suivant. Un livre qui est donc très difficile à refermé sans aller au bout. L’auteur, non content de nous balader au gré des chapitres, nous lâche certaines révélations en plein milieu d’un passage qui, au début et jusqu’à l’annonce de ce rebondissement, ne paraissait pas capitale. (Au détour d’une conversation ou encore pendant une description!) Le lecteur a donc très peu de repos et est, ou en tout cas pour ma part, toujours sur le qui-vive. Thomas nous entraîne avec lui dans ce road-trip, à travers ses découvertes. On découvre un homme perdu, très affecté par la disparition d’Alice mais aussi doté d’une volonté de fer pour retrouver celle qu’il aime, qu’importe ce qui pourrait advenir. Répétant inlassablement son histoire à qui veut bien l’entendre, se mettant lui même en danger et faisant preuve d’un grand courage. L’intrigue déjà bien ficelée, prend de l’ampleur en deuxième partie et les chapitres ne se dévorent que plus vite. Outre le suspense et cette intrigue qui font de ce livre un très bon thriller, il y a également de belles descriptions au fil des pages, des paysages, des lieux. Une façon agréable de reprendre sa respiration avant de repartir en apnée. (Un très court instant!). Je conseille ce livre à tout les fans de thrillers, d’enquêtes et de suspense. Moi, je vais continuer ma découverte de cet auteur et je vous invite à en faire autant. Je finirai par la dernière phrase du résumé qui pour moi donne déjà le ton : « Et vous, jusqu’où iriez-vous par amour ? ».

À bientôt,

Laurie

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s