« La Vengeance des mères » de Jim Fergus

« La Vengeance des mères – Les journaux de Margaret Kelly et de Molly McGill »

Édition : Éditions Pocket Genre : Roman historique Pages : 512

Quatrième de couverture : 1875. En dépit de tous les traités, la tribu du chef cheyenne Little Wolf, qui avait échangé mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers, ne tarde pas à être exterminée par l’armée américaine. Quelques femmes blanches seulement échappent à ce massacre. Parmi elles, deux sœurs, Margaret et Susan Kelly. Prêtes à tout pour venger la mort de leurs enfants, elles décident de prendre le parti du peuple indien et vont se lancer à corps perdu dans une lutte désespérée pour leur survie…

Série? Oui, celui ci est le deuxième tome de la trilogie « Mille femmes blanches ». 1er – « Mille femmes blanches » 2éme – « La Vengeance des mères ».

Autres livres de l’auteur déjà lu : – « Mille femmes blanches ».

Premières phrases : Cette fois, tout est vraiment fini. Dès les premières lueurs du jour, telle la main vengeresse du Tout-Puissant, les soldats ont fondu sur nous. J’ai reçu un coup de feu, j’ai peur de mourir vite, le village est détruit, incendié, le peuple nu est parti se réfugier en courant dans les collines et se tapir sur la roche comme des animaux. Je ne sais pas où sont la plupart d’entre nous, certaines sont mortes, d’autres encore vivantes.

Ma chronique :

En mars 1876, à la fin de « Mille femmes blanches », May Dodd écrivait les dernières lignes de son carnet. L’armée américaine venait de donner l’assaut contre le village d’hiver de Little Wolf. Tuant, massacrant, hommes, femmes et enfants. Mettant le village à feu et à sang.

Margaret et Susan, Meggie et Susy Kelly, font partie des quelques survivantes du programme FBI, Femmes Blanches pour les Indiens. Elles ont fui avec une partie de la tribu vers le camp d’hiver de Crazy Horse. En chemin, elles ont toutes les deux perdus leurs petites filles…

Meggie décide de prendre la plume à son tour. Elle dépeint à travers ses carnets, le quotidien fait d’incertitudes qui est maintenant le leur. Elle dépeint le futur tellement sombre qui se profile pour eux. Mais surtout, l’envie si puissante de vengeance qu’elle et sa sœur éprouvent. À l’aube d’une nouvelle et sanglante bataille, elles sont bien décidées à prendre les armes.

Contre toute attente et malgré l’arrêt du programme FBI, d’autres femmes blanches ont été envoyées. Faites prisonnières par la tribu de Crazy Horse, elles vont rencontrer les femmes blanches arrivées avant elles.

Parmi ces femmes, nous allons suivre Molly McGill, qui tout comme les jumelles Kelly, va prendre la plume. Molly va raconter sa nouvelle vie, ses apprentissages, ses envies, mais aussi ses craintes pour le futur de sa tribu d’adoption.

Des carnets, deux voix différentes, pour retranscrire et partager les instants de vie d’une tribu qui va devoir se battre pour survivre.

Dans ma chronique de « Mille femmes blanches » j’ajoutais à la fin que j’étais impatiente de lire la suite. C’est maintenant chose faite et je ne suis pas déçue du tout, bien au contraire. J’ai retrouvé les personnages et la plume de l’auteur, toujours aussi agréable, avec grand plaisir. Les retrouvailles n’étaient pas joyeuses, puisqu’on commence notre lecture en apprenant les conséquences tragiques de l’assaut contre le village d’hiver de Little Wolf. Mais je me suis replongée avec délice dans l’histoire, retrouvant ou ayant des nouvelles, au fil de ma lecture, de certains personnages. J’ai pu me rendre compte de l’impact positif qu’avait eu les femmes blanches pour les membres de la tribu et inversement, un beau partage de connaissances. Dans ce nouveau tome, c’est Meggie Kelly (accompagnée de sa sœur) et Molly McGill qui mènent la danse et prennent la plume. Deux femmes aux caractères bien affirmés, mais à l’opposé l’une de l’autre. Ce qui se ressent énormément à la lecture, avec les style d’écriture très différents. Meggie, par exemple, utilise des expressions et un langage beaucoup plus familier que Molly. J’ai beaucoup aimé le fait qu’une même action était reprise par l’une, puis l’autre, y apportant chacune son ressenti propre, parfois très différents. Il n’y a plus un seul point de vu, mais plusieurs et j’ai trouvé cela très agréable à lire. Ce seconde tome est toujours aussi captivant que le premier. L’auteur a repris « la même recette ». À savoir beaucoup d’émotions et de ressentis, des passages extrêmement puissant et fort, des personnages qui le sont tout autant et toujours des descriptions à couper le souffle, dans les bons comme dans les mauvais moments. Une petite chose diffère néanmoins, il y a davantage de dialogues dans celui ci, ce qui peut le rendre moins dense que le premier. J’ai lu ces deux tomes pratiquement à la suite, mais je sais que « Mille femmes blanches » est sorti depuis plusieurs années maintenant. Pour tous ceux qui souhaitent lire cette suite mais craignent d’être un peu perdu, pas de panique, l’auteur y a remédié. Avant de découvrir Molly et les sœurs Kelly, il y a un petit rappel avec les extraits du dernier carnet de May Dodd, ainsi que du codicille de l’abbé Anthony de la Prairie. De quoi vous replongez dans ce magnifique roman en quelques secondes. Quant à moi, je vais suivre de prés cet auteur et je vous conseille d’en faire autant.

À bientôt,

Laurie

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Imagimarion dit :

    J’avais adoré Mille femmes blanches mais comme je n’aime pas les séries j’étais déçue d’apprendre que c’était une trilogie… mais bon, peut-être vais-je me laisser tenter 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oh oui il est magnifique ce premier tome! J’aime prendre des nouvelles des personnages donc les suite j’adore (j’adhère!). Peut-être bonne futur lecture alors! 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s