« La clé d’Oriane » de Leslie Héliade

Genre : Fantasy Pages : 201

Quatrième de couverture : Oriane est une dessinatrice talentueuse. Elle tente de se remettre d’une rupture difficile en s’adonnant à sa passion, les jeux vidéo en ligne. Mais lorsque le héros sort de l’écran, le virtuel se mêle au réel, la fantasy à la science-fiction, et tout est bouleversé… Bien malgré elle, l’héroïne se trouve entraîner dans un enquête haletante qui fait hurler de rire à chaque page !

Série? Non.

Autres livres de l’auteure déjà lu : Aucun, celui ci est mon premier.

Premières phrases : Ce samedi midi, Xavier l’avait invité au restaurant. Elle avait passé un moment dans la salle de bain à discipliner ses longs cheveux auburn pour donner aux boucles une impression de tenue. La masse tombante sur ses épaules occultait complètement l’épingle à nourrice accrochée en piercing à son oreille droite. Cela faisait plusieurs années qu’ils vivaient ensemble, mais elle continuait d’essayer de se faire belle chaque fois qu’ils sortaient. Il disait qu’il aimait lorsque sa chevelure descendait en cascade.

Ma chronique :

Oriane a 26 ans. Elle est dessinatrice de bandes dessinés et vit à Paris avec Xavier, avec qui elle est en couple. Oriane mène une vie ordinaire, partager entre ses planches à dessins et sa passion pour les jeux vidéos en ligne qu’elle affectionne beaucoup.

Pendant un repas au restaurant, Xavier lui annonce qu’il la quitte. Lui reprochant son manque de maturité, sa passion pour les jeux vidéo, pour le monde virtuel, jusqu’à son style vestimentaire gothique.

Oriane qui vit mal cette séparation, trouve refuge chez sa meilleure amie, Chloé, qui est hôtesse de l’air. En plus de leur belle amitié, elles partagent la même passion pour les jeux vidéo, à moins haute dose tout de même pour Chloé que pour Oriane.

Ensemble, elles se mettent à jouer à un jeu de réalité virtuelle en ligne, Ultimaland 15. Oriane se créée un avatar et devient Aurora, jeune femme aux formes plantureuses. Très vite, le jeu, ses différents personnages et autres quêtes, prennent une place importante dans sa vie.

Tout est complètement chamboulé lorsqu’un des personnages du jeu, Serrure, fait son apparition dans l’appartement en réclamant son aide. Tout un tas de questions traversent l’esprit d’Oriane. Qui est ce type étrange ? Comment est-il entré ? Est-elle en train de devenir folle ? Est-ce une hallucination dû au jeu ? Ou bien est-il réellement présent et a t-il vraiment besoin de son aide pour retourner dans son univers ?

À ce stade, Oriane ignore encore les répercussions que cette apparition va engendrer dans sa vie. Elle ignore tout de la quête dans laquelle elle va se lancer, tête baissée.

J’ai fait une bien jolie découverte en lisant ce livre. J’ai mis un pied dans l’univers fantasy et ne connaissant pas très bien ce genre, je ne savais pas vraiment à quoi je devais m’attendre. J’ai passé un très bon moment en compagnie d’Oriane. Elle est très attachante et se donne à fond quand il est question de venir en aide à quelqu’un. Dans ce livre, c’est à Serrure qu’elle va porter secours. Ce personnage de jeu vidéo, tout droit sorti d’Ultimaland 15 m’a beaucoup plu. Il est drôle et amusant, et fait très souvent des remarques à propos de notre réalité à nous. Des remarques qui font souvent mouche ! La plume de l’auteure est fluide et le livre ce lis rapidement. La « faute » aux rebondissements et autres péripéties qui s’enchaînent, nous poussant à toujours vouloir en savoir plus. Il y a énormément de descriptions qui nous permettent de bien visualiser les lieux, les attitudes ou encore les personnages. Le livre a pour thème les jeux vidéo, la réalité virtuelle. Et même si je ne suis pas une initiée dans ce domaine, je ne me suis pas sentie perdu pour autant. Tout est très bien expliqué et il y a même des notes de bas de pages pour les termes un peu plus compliqués. L’intrigue qui se forme autour du personnage de Serrure est bien ficelée et j’ai trouvé l’idée du héros d’un jeu débarquant dans la réalité très sympa ! Qui n’a jamais rêvé de voir apparaître son héros préféré ? Autre chose que j’ai trouvé très sympa, ce sont le références aux jeux vidéo qui nous accompagnent pendant notre lecture. Il y a même une référence littéraire qui m’a fait sourire. Je conseille ce roman aux amateurs de fantasy, à tous ceux qui ont la passion de la lecture mais aussi celle des jeux vidéo. Ce livre est un joli combo littérature/geek. Quant à moi, je vais poursuivre ma découverte de cette auteure.

À bientôt,

Laurie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s