« Le Spectateur » de Virginie Vanos

Édition : Edilivre Genre : Littérature française Pages : 148

Quatrième de couverture : Axel, un jeune psychiatre un peu snob et fort solitaire, se retrouve confronté à Alexandra, une reporter aussi mystérieuse qu’ambiguë. Tour à tour agacé, désarçonné, intrigué par la jeune femme, il finira par en tomber violemment amoureux, jusqu’à l’obsession, jusqu’à la folie…

Série? Non.

Autres livres de l’auteure déjà lu : – « Battue ! ».

Premières phrases : Ce fut mon dernier été de tranquillité. Le 10 août, je finis mes dernières consultations sans trop de hâte, puis je rentrai chez moi parachever mes valises. Le lendemain, accompagné de ma mère, nous prîmes le TGV jusqu’à Saint-Raphaël. André, le concierge de mon père, que j’ai toujours connu nonagénaire, vint nous chercher à la gare pour nous conduire une vingtaine de kilomètres plus à l’est, à la villa Iolanda que les Ramaz occupaient tous les étés depuis 3 générations.

Ma chronique :

Axel est un jeune homme plutôt snob, résultat d’une éducation rigide dans la bourgeoisie. Pour autant, cela ne l’empêche pas de bien exercer son métier de psychiatre. Plutôt de nature solitaire, il préfère de loin passer ses soirées tranquillement chez lui et seul.

À défaut de pouvoir se tourner vers ses parents quand ça ne va pas, il peut compter sur trois de ses collègues, exerçant dans le même hôpital que lui, devenu des amis proches au fil du temps. Leur amitié est précieuse aux yeux d’Axel.

Un jour, il découvre un nouveau nom dans son planning de consultations. Ce nom, il le connaît très bien. C’est celui d’une journaliste dont la presse parle souvent, autant de sa vie publique que privé. Elle s’appelle Alexandra Mars.

Axel ne le sait pas encore, mais de cette série de consultations va naître un sentiment bien plus fort que cette petite curiosité qu’il ressent envers sa nouvelle patiente.

Un sentiment qui va peu à peu se muer en véritable obsession. Jusqu’à la folie…



Après avoir lu « Battue ! » je découvre, avec ce roman, un autre pan de l’univers de l’auteure. Un roman beaucoup plus psychologique que le précédent. Avec un sujet tout aussi fort et très bien maîtrisé. L’amour. L’amour et ses déviances. L’amour à sens unique qui se change en véritable obsession pour l’autre personne. Jusqu’à nous entraînés dans la folie.

J’aime beaucoup la plume de Virginie Vanos. Elle est vive, fluide et sans mots de trop. Elle va droit au but, sans détour, sans prendre de gants.

Dans ce roman qui est écrit à la première personne, on suit Axel. Au début, c’est un jeune homme comme un autre, ordinaire, qui aime son travail, ses collègues et amis et sa solitude qu’il entretient. Puis cette journaliste entre dans sa vie et tout part en vrille. Avec cette écriture à la première personne, tout est rehaussé, plus fort, plus ressenti, et ça m’a beaucoup plu. Je me suis attaché à Axel, il m’a fait ressentir des tas d’émotions.

En revanche, et d’ailleurs je ne pense pas être la seule, je ne me suis pas du tout attachée à Alexandra, au contraire ! Je n’ai pas réussi à cerner cette femme, à comprendre ses motivations, sa façon d’échanger un peu les rôles lors des consultations… Et j’ajoute que vu l’état dans lequel se met Axel pour elle, ça n’aide pas à la trouver sympathique !

Quant à la fin, elle m’a tellement surprise… Je ne m’attendais absolument pas à ça. Elle m’a laissé sans voix… Mais je n’en dirai pas plus.

Cette chronique n’a pas été simple à écrire pour moi. J’ai eu du mal à mettre des mots sur mon ressenti. Parce que, j’ai vraiment eu le sentiment que « Le Spectateur » de ce roman, c’était moi. J’ai assisté, impuissante, à sa descente, à la montée en puissance de cette obsession. J’ai vu Axel sombrer dans cette folie et je ne pouvais faire qu’une chose, poursuivre ma lecture en espérant qu’il s’en sorte, que quelqu’un lui tende la main.

À bientôt,

Laurie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s