« Timothy Blake : La mort en héritage » de Bridget Page

Genre : Thriller Pages : 411

Quatrième de couverture : Gildas Gabin, est un flic expert en criminologie, spécialisé dans les tueurs en série. Ses connaissances, conjuguées à des capacités sensorielles hors norme, lui ont permis de se bâtir une réputation qui dépasse largement l’héxagone. C’est dans ce cadre qu’il débarque à La Rochelle, une ville reliée au pire de ses souvenirs et au plus cuisant de ses échecs. Timothy Blake tient de son père un lourd héritage qu’il s’efforce de perpétuer, y travaillant sans relâche depuis bientôt dix ans. Désormais, il se sent prêt à voler de ses propres ailes, à se dédouaner des consignes paternelles, à surfer sur les vagues de la décadence, à repousser les limites de la cruauté, mais aussi celles de sa propre jubilation. Il nous entraîne au cœur de sa sordide passion. Gildas Gabin s’efforce de débusquer l’« artiste » et de stopper l’hémorragie mais, privé de ses aptitudes si particulières et hanté par un spectre qui obscurcit son jugement, il lui faudra résoudre l’énigme de son passé pour mettre le point final à la série sanglante qui terrorise la Ville Blanche. Entre haine et fascination, les deux hommes se lancent dans une course-poursuite qui les mènera au plus intime secret de l’autre, les faisant basculer dans un affrontement dont la mort pourrait s’avérer l’ultime issue.

Série? Non.

Autres livres de l’auteure déjà lu : Aucun, celui ci est mon premier.

Premières phrases : C’est bien ma veine : je ne me souviens pas qu’une telle chose LUI soit jamais arrivée, à l’époque. Il dirait sans doute que je suis encore loin de l’égaler. La fille a filé à l’anglaise, avant même que j’ai eu le temps de la sortir du coffre. Je lui ai pourtant administré la posologie adéquate. Je suis méthodique : j’évalue avec précision le poids de chacune d’entre elles et dose l’hypnotique d’une manière quasi chirurgicale. Je n’ai pas le droit à l’erreur.

Ma chronique :

Le capitaine Gildas Gabin est à la tête d’une unité dans le cadre d’une enquête. Un tueur en série, baptisé par les journalistes le « Charpentier naval », sévit dans la ville de La Rochelle et ses alentours. Gildas est expert en criminologie. Son rayon ? Les tueurs en série, qu’il traque et arrête, aussi bien en France qu’en dehors des frontières du pays. Il s’est ainsi forgé une belle réputation.

C’est d’ailleurs cette réputation qui l’a conduit à poser ses valises dans cette ville. Une ville qui ne lui est pas inconnue. Les souvenirs d’une précédente enquête, 10 ans plus tôt, refont surface avec force et menacent le présent…

Le « Charpentier naval » s’appelle Timothy Blake. Un homme qui semble bien sous tout rapport. Un homme très apprécié et à l’écoute dans son travail. Mais derrière cette image de façade ce cache un tout autre personnage. Froid, méticuleux, méthodique, très prévoyant, maître de lui-même.

Il ne se considère pas comme un tueur en série, il se voit comme un artiste. Mettant toute son âme dans ses réalisations si parfaites. Timothy va nous accueillir dans son antre, il va se confier sur son art, sur ses invités et sur la personne qui lui a tout appris…

Gildas et Timothy, deux hommes que tout oppose, vont se lancer dans une véritable chasse où tout les coups seront permis. L’un est prêt à tout pour le mettre hors d’état de nuire. L’autre a bien l’intention de poursuivre ses réalisations, son art, coûte que coûte.

Dans ce jeu du chat et de la souris, qui sera le grand gagnant ?



J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce thriller de haut vol, puissant et impeccablement mener. Je suis plus que ravie d’avoir fait la découverte de cette auteure qui est très talentueuse. Pendant ma lecture, je n’ai pu m’empêcher de comparer son style ou encore sa plume à celle d’une autre auteure que j’adore et qui est Karine Giebel.

L’intrigue de ce thriller monte crescendo, en prenant toujours plus d’ampleur. C’est très rythmé, ce qui le rend tout bonnement addictif. Entre ces pages, l’auteure joue avec nos nerfs, faisant monter, puis descendre, puis remonter encore plus fort la pression au fil des pages. Et encore, je ne vous parle pas de tous les rebondissements de folies qui se cachent entre ces pages ! Ils laissent sans voie.

En plus de l’intrigue, il y a également énormément de détail qui nous plonge davantage entre les pages, rendant la lecture très, très prenante. S’ajoute à cela beaucoup d’explications sans toutefois aller au fond des choses, créant ce mystère, ce suspense qui nous pousse à lire toujours plus.

J’ai adoré l’alternance entre Gildas et Timothy – nos deux personnages principaux si complexes – au fil des chapitres, ainsi que le fait que l’écriture soit à la première personne pour les deux. D’ailleurs, je n’ai pas du tout été dérangée par le fait de connaître l’identité du tueur en série dès les premières pages. Au contraire, j’ai trouvé cette plongée dans ses pensées complètement fascinante. Connaître ses sentiments, ses motivations, ses envies, ses choix est quelque chose qui m’a beaucoup plu.

Dans ce thriller il n’y a pas un, mais deux styles d’écritures différents. L’auteure a réussi à créer deux atmosphères, deux tons, complètement à l’opposé d’un de l’autre. Deux univers qui collent à la perfection à nos deux personnages. La plume change d’un chapitre à un autre, tout est complètement différents et le rendu sur le lecteur est juste parfait.

Avec ce thriller, je suis passé par toutes les émotions, j’en ai vu de toutes les couleurs et je n’ai pu retenir certaines exclamations d’horreurs ou encore et surtout de stupeur. Je l’ai fini déboussolée, mais conquise. Et rien que pour ça, je le conseille à tous les amoureux de thriller. Vous m’en direz des nouvelles !

À bientôt,

Laurie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s