« Chacun sa vérité » de Sara Lövestam

Édition : Éditions Pocket Genre : Thriller Pages : 304

Quatrième de couverture : « Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi. » Pour gagner sa vie tout en restant sous les radars, Kouplan propose ses services comme détective privé. Se faire invisible, évoluer dans la jungle du Stockholm underground, il connaît : ancien journaliste d’investigation dans son Iran natal, Kouplan est sans-papiers. La fillette de sa première cliente a disparu. Pour une raison mystérieuse, elle aussi souhaite éviter l’administration… Dès lors, de bête traquée, le clandestin se fait chasseur.

Série? Oui, c’est la première enquête d’une trilogie concernant le détective privé Kouplan. 1er – « Chacun sa vérité » 2ème – « Ça ne coûte rien de demander ».

Autres livres de l’auteure déjà lu : Aucun, celui ci est mon premier.

Premières phrases : Détective privé. Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi. Le langage a ses subtilités. Kouplan se demande s’il a eu raison de mentionner la police dans son annonce. Si un policier tombait dessus, la formulation le titillerait à coup sûr et il risquerait de la relire avec attention, ce qui n’est définitivement pas le but recherché.

Ma chronique :

« Détective privé. Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi. » Voici l’annonce que Kouplan vient de poster sur le plus grand site de petites annonces de Suède. Ancien journaliste d’investigation en Iran, il vit désormais à Stockholm dans le plus grand secret.

En répondant à son annonce, Pernilla va devenir sa première cliente. Sa fille Julia, âgée de 6 ans, a disparu. Ne souhaitant pas prévenir la police, c’est à lui qu’elle décide de faire appel. Avec l’espoir que ce jeune homme aux airs d’adolescent, retrouve sa fille saine et sauve.

Kouplan se lance alors, en tâtonnant, dans sa première enquête en tant que détective privé. Armé de son carnet, il va écumer les rues de la ville à la recherche d’informations concernant la disparition de la petite fille et surtout à la recherche de Julia elle-même.

En gardant toujours l’oeil ouvert et les sens en alerte. La prudence étant de mise dans sa situation…



J’ai eu un gros coup de cœur pour ce roman, pour tout ce que le personnage principal, Kouplan, a pu me faire ressentir. Ce jeune détective privé m’a beaucoup plu et il va vite rejoindre la petite liste de mes personnages chouchous. J’ai été tellement surprise par ce thriller, par la plume et les mots de son auteure qui nous parle de faits qu’elle connaît parfaitement, des mots qui ajoutent une réalité supplémentaire à cette histoire.

J’ai été séduite dès le début. La préface écrite par Marc de Gouvenain est très intéressante à lire. Elle contient des informations qui m’ont donné encore plus envie de découvrir ce livre. De découvrir la plume de son auteure et surtout de découvrir Kouplan.

Écrit majoritairement à la troisième personne, on retrouve tout de même quelques chapitres écrits à la première, ils concernent tous Pernilla. En parlant des chapitres, ils sont plutôt courts, ce qui donne du rythme à la lecture. C’est très prenant et j’ai eu à de nombreuses reprises le sentiment de mener l’enquête avec le détective. Sentiment accentué par les extraits du carnet de Kouplan reprenant ses idées, ses notes, ses pistes et qu’il partage avec nous. Ce petit plus m’a beaucoup plu.

Concernant les rebondissements, je préfère rester dans le vague, mais une chose est sûre, ils m’ont beaucoup plu ! Ce polar est très différent des autres thriller ayant pour personnage principal un détective privé. Kouplan est très différent et de bien des façons. Et pour moi, il n’en devient que plus attachant aux yeux du lecteur.

« Chacun sa vérité » est un thriller fort aux messages et vérités importantes. C’est un thriller étonnant, frappant, rempli de réalité. C’est un thriller tout simplement génial. Et comme on l’apprend dans la préface, l’auteure n’avait pas l’intention d’écrire un polar à l’origine. Il devait s’agir d’un roman. Alors je vous le conseille à tous. Que vous soyez ou non amateurs de polar. Quant à moi, je compte bien poursuivre cette belle découverte avec la prochaine enquête de Kouplan.

À bientôt,

Laurie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s