« Baby Doll » de Hollie Overton

Édition : Mazarine Genre : Thriller Pages : 372

Quatrième de couverture : 8 ans d’absence, 3 110 jours d’enfermement, 74 640 heures de peur – et 1 minute d’inattention qui lui permet de fuir… La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa sœur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve. Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance…

Série? Non.

Autres livres de l’auteure déjà lu : Aucun, celui ci est mon premier.

Premières phrases : Un verrou a un son bien à lui. Lily était devenue experte à reconnaître certains bruits – le craquement des lattes du plancher signalant qu’il arrivait, les souris galopant sur le ciment en quête de nourriture. Mais elle rassemblait toujours son courage quand elle était à l’affût du verrou, du grincement du métal contre le métal.

Ma chronique :

Lily n’est encore qu’une adolescente lorsqu’elle se fait enlever. Son ravisseur l’a conduit dans le sous-sol d’une cabane, dans une forêt… C’est là, dans les 37 m² de cette pièce sombre, humide et sans lumière extérieur qu’elle va passer les 8 prochaines années de sa vie. 8 ans de sévices, de violences, de peur, d’horreur…

Mais ce soir, son calvaire va prendre fin. Le bruit caractéristique du verrou ne s’est pas fait entendre lorsque son ravisseur a quitté la pièce. Lorsqu’elle réalise qu’il ne s’agit pas d’un piège, Lily prend la fuite et se met à courir à travers la forêt, ignorant le froid et la neige, serrant sa petite fille, Sky, dans ses bras.

Elle retrouve alors les siens, eux aussi profondément marquer par sa disparition. En particulier sa sœur jumelle, Abby, qui ne s’est jamais remise des événements. Rapidement, son ravisseur, qui est également le père de sa fille, est arrêté et emprisonné. En sécurité, enfin réunis, il est temps pour Lily et sa famille de penser à se reconstruire.

Mais une reconstruction est-elle seulement possible lorsqu’une disparition brise non seulement la vie de la victime, mais fait également voler en éclats une famille entière ? Est-il envisageable de penser à l’avenir lorsque le ravisseur n’a pas encore dit son dernier mot ?



J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce thriller psychologique qui démarre plutôt fort, puisqu’on est plongé dans l’ambiance tout de suite avec la fuite de Lily. La lecture est prenante, même si certains passages concernant les sévices qu’elle a subis pendant ses 8 années d’enfermement sont assez délicats. Les chapitres courts et l’écriture rythmée font que les pages tournent très rapidement. Ça et le fait que la fin d’un chapitre te pousses à vite lire le suivant pour en savoir plus et ainsi de suite.

Dans ce thriller écrit à la troisième personne, on alterne entre différents personnages au fil des chapitres. J’aime connaître les différents points de vue des personnages par rapport à une même situation, connaître les ressentis, les émotions, les motivations et toutes les pensées cachées que l’on ne peut deviner. Cette alternance est un réel plus pour moi dans cette lecture. On alterne donc entre Lily, ou encore sa sœur jumelle Abby, pour ne citer qu’elles et vous laissez le plaisir de la découverte. Je vais juste dire une seule chose : Chaque personnage, est extrêmement bien développé, avec beaucoup de détails, de caractéristiques et de profondeur.

Ces personnages sont forts et m’ont paru tellement vrai. Chacun à leur façon, ils m’ont touché. En particulier Lily et Abby. Lily pour sa détermination, son courage, ses fêlures, mais aussi et surtout pour tout l’amour qu’elle porte à son enfant… En ce qui concerne Abby, c’est elle qui m’a le plus ému. La relation qu’elle entretient avec certains personnages, avec Lily ou encore avec elle-même apporte des moments de lecture poignants. Contrairement à sa sœur, elle n’a pas été enlevée. Malgré tout, ces 8 années d’éloignement l’ont tout de même profondément atteinte et l’ont fait souffrir.

La plume de l’auteure m’a beaucoup plu. Elle se transforme au fil des chapitres pour correspondre à la perfection aux différentes personnalités, aux différents caractères des personnages qui s’alternent. Arriver à un certain nombre de pages, connaître, en titre de chapitre, l’identité du personnage que nous allons suivre devient vite superflu. On devine très rapidement de qui il s’agit, tant la plume, le ton ou encore l’ambiance, change et ça j’ai adoré.

Entre ces pages, Hollie Overton dépeint avec beaucoup de réalisme les conséquences que peuvent avoir un enlèvement. Que ce soit pour la victime elle-même, mais aussi pour sa famille, ses proches. Elle montre à quel point les difficultés sont présentes, à quel point la vie s’arrête et a du mal à reprendre.

« Baby Doll » est un thriller psychologique que je vous conseille. Il n’est pas rempli d’action ou de rebondissements, mais nous fait vivre une véritable plongée dans les émotions et sentiments de personnages qui ont, du jour au lendemain, vu leur vie basculée et doivent pourtant continuer le chemin malgré tout.

À bientôt,

Laurie

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. HUBRIS LIBRIS dit :

    la couverture m’intrigue depuis qu’on l’a reçu en librairie. le fait que la plume s’adapte à chaque narrateur me donne un peu plus envie de le lire.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ce qui m’a le plus plu pendant ma lecture. En me rendant compte qu’il était écrit à la troisième personne, je ne m’attendais pas à ce que la plume colle autant à chacun des personnages. J’ai été agréablement surprise!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s