« La rousse qui croyait au père Noël a 29 ans ! – Tome 2 » de Suzanne Marty

Genre : Littérature française Pages : 388

Quatrième de couverture : Cendrelle est responsable de la parfumerie du Grand Bazar de Paris et célibataire par intermittence depuis cinq ans. Le 1er janvier 2000, elle prend deux décisions : 1) arrêter les histoires foireuses ; 2) faire du théâtre. Car est-il raisonnable à 29 ans de ne plus croire au père Noël ?

Série? Oui, il s’agit du deuxième tome des aventures de Flamme ou Cendrelle, comme vous le souhaitez. (Plus d’information dans ma chronique). 1er – « La rousse qui croyait au père Noël a 39 ans ! – Tome 1 » 2ème – « La rousse qui croyait au père Noël a 29 ans ! – Tome 2 » 3ème – « La rousse qui croyait au père Noël a 19 ans ! – Tome 3 ». Le Tome 4 viendra clôturer la série.

Autres livres de l’auteure déjà lu : – « La rousse qui croyait au père Noël » rebaptisé « La rousse qui croyait au père Noël a 39 ans ! – Tome 1 » depuis la sortie du second tome.

Premières phrases : Je suis une rousse des années 80. Française. Nul n’est parfait. À quinze ans, j’étais convaincue qu’en l’an 2000 ma vie serait aussi passionnante que celle d’Albator et aussi romantique que celle de Candy. Je serais une guerrière comme Pappy Boyington, j’aurais la classe d’Emma Peel, la force et le charme de Wonder Woman. J’accepterais des missions impossibles, j’explorerais la quatrième dimension. De preux chevaliers se battraient pour m’épouser… Il ne pouvait en être autrement. Il suffisait d’attendre. Les choses ne se sont pas tout à fait passées comme prévu.

Ma chronique :

Nous sommes en fin d’année 1999. Cendrelle Vialettes, qui ne se fait pas encore appeler Flamme pour le moment, a 29 ans. Elle vit à Paris et est cadre au Grand Bazar au rayon parfumerie. Célibataire, elle mène une vie monotone qui pour elle ne ressemble à rien.

Alors à l’aube du nouveau millénaire, du renouveau qu’il représente et des 30 ans qui se profile à l’horizon, elle décide de prendre les choses en main. Cendrelle va d’une part arrêter les histoires foireuses et de l’autre faire quelque chose pour elle, quelque chose qu’elle a vraiment envie de faire : du théâtre !

Malgré les réactions assez négatives de ses proches ou encore de Dominique son meilleur ami, Cendrelle s’accroche et passe une audition, qu’elle réussie. Elle entre alors dans une prestigieuse école de théâtre.

Comment va-t-elle s’intégrer au sein de cette classe remplie de jeunes étudiants ? Réussira-t-elle à concilier cette nouvelle passion (qui risque de prendre une grande place dans sa vie) avec son travail où elle doit déjà beaucoup s’investir ? Jusqu’où ira-t-elle ?

Toutes les réponses et bien plus encore se trouvent dans cette nouvelle aventure où Cendrelle nous entraîne. En avant pour les planches du Cours Florent !



Avant de passer à la rédaction de mon avis, j’aimerai apporter quelques petites précisions au sujet de cette saga que j’ai découverte à travers le premier tome : « La rousse qui croyait au père Noël ».

Depuis la sortie du tome 2, sachez qu’il a été rebaptisé en « La rousse qui croyait au père Noël a 39 ans ! – Tome 1 ». Car comme l’auteure me l’a annoncé en me proposant cette seconde lecture, cette saga remonte dans le temps et peut donc devenir réversible. Le lecteur a le choix entre lire dans l’ordre chronologique des tomes ou bien du temps. Et j’avoue que cette idée m’a tout de suite séduite ! C’est vrai, qui n’a jamais eu de mal à mettre la main sur le premier tome d’une série particulière, tout en possédant déjà la suite sans pouvoir la lire ? Ici, plus de souci de ce genre !

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette saga, ou encore sur l’auteure, je vous laisse ici le lien qui vous conduira directement sur son blog :

https://www.suzannemarty.fr/



Encore une fois, j’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de Cendrelle. Ce roman est un bon feel good comme je les aime. Frais, léger, drôle et bien rythmé grâce à l’écriture à la première personne et aux chapitres courts, où l’humour est très présent. Il est beaucoup plus riche que le premier tome, mais il se dévore tout aussi rapidement vous pouvez me croire.

Cendrelle (ou Flamme c’est selon) est une fois encore très attachante. J’aime beaucoup son caractère, son tempérament, son côté cash et son sens de l’humour. Et je suis plus que ravie de l’avoir retrouvé dans ce second tome, ou plutôt de l’avoir découverte avec 10 ans de moins ! Elle nous entraîne dans son univers, partage avec nous son quotidien qui n’est pas toujours évident. Dans ce second tome, on discerne une autre facette de sa personnalité, de son histoire et ça m’a beaucoup plu.

« La rousse qui croyait au père Noël a 29 ans ! – Tome 2 » est une lecture qui fait du bien. C’est une héroïne plus qu’attachante qui nous laisse voir le bon, comme le mauvais côté de la vie sans en rajouter (ou si peut ! Mais c’est comme ça qu’on l’aime notre Cendrelle ! Ou Flamme comme vous préférez).

De mon côté, il me tarde déjà de la retrouver, enfin plutôt de faire sa connaissance dans la suite de ses aventures qui, comme l’annonce l’auteure, s’intitulera « La rousse qui croyait au père Noël a 19 ans ! – Tome 3 ». J’ignore ce que l’auteure nous réserve dans ce troisième tome, mais j’ai hâte.

Pour finir, je conseille cette lecture, ainsi que la précédente à tous les amateurs de feel good. En ce qui concerne l’ordre de lecture, je vous laisse faire votre propre choix, par tome ou chronologiquement. C’est ça qui est super sympa avec ce côté réversible !

À bientôt,

Laurie

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s